Notre Histoire :

Éprise de Voyages et de soleil, Soraya Eddine imagine depuis 27 ans des collections de maillots de bain aussi chic que féminines. Des créations solaires et raffinées à son image, celle d'une self made women débordante d'énergie qui, d'une enfance très modeste passée dans les Hauts-de-Seine et le Val-d'Oise, a créé seule à tout juste 22 ans sa marque : Soraya Swimwear

Des maillots de bain aux finitions couture et une ligne de beachwear élégante que les Miss France arborent depuis 15 ans lors de leur célébre voyage précédant l'élection et aujourd'hui diffusés à l'international, dans ses propres boutiques présentes dans toutes les Caraïbes - en Martinique, Guadeloupe, à Saint-Barth, Saint-Martin - et sur la Côte d'Azur à Saint-Tropez.

Autodidacte au caractère aussi enjoué qu'affirmé, Soraya, qui songe déjà enfant à combiner mode, business et voyage dans le métier de ses rêves, commence à travailler à 16 ans. Volontaire et audacieuse, elle occupe très vite des portes à responsabilité dans le management et la restauration, puis décide de partir en voyage, à l'aventure, le temps d'une saison, au soleil dans les Caraïbes.

C'est sur les plages ourlées par les eaux turquoise de la Martinique, sa deuxième "maison" avec Aix-en-Provence, où elle vend des maillots de bain que lui vient l'idée de créer sa marque. La saison à peine achevée, elle jette l'ancre à Saint-Tropez... 2 francs en poche. De quoi prendre une douche avant de filer chercher du travail. Entrepreneuse dans l'âme, Soraya vend cet été-là des maillots de bain sur la plage de Pampelonne puis, l'été suivant, les créations qu'elle a elle-même achetées. Le succès est au rendez-vous et la décide à partir, seule, à Hong Kong, créer sa première collection. Avec pour signe la détermination et pour ascendant l'audace, elle réussit à convaincre un fournisseur de lui donner sa chance et de fabriquer ses maillots en petites séries...

La saison qui suit à Saint-Tropez sera plus qu'un succès, le début d'une belle aventure qui continue, été après été, de s'écrire sur les peaux dorées.